vendredi 20 février 2015

Taxi Driver (12") - Ariane (1979)



Sylvester Levay arrange et produit le lp "Boogie Me" d'Ariane. Globalement, les morceaux sont sans grand intérêt. Pourtant, ils sont écrits par Levay et Michael Kunze, avec parfois la participation de Jerry Rix. Mais rien n'y fait. Le talent de Levay et de Kunze semble avoir presque totalement disparu sur cet album dont la pochette est bien plus belle que le contenu. D'ailleurs, le disque ne rencontre pas vraiment de succès en dehors de l'Allemagne. En effet, si les allemands ont été pionniers dans la musique disco en 1975, ils ne se renouvellent pas vraiment durant les années suivantes (hormis Giorgio Moroder) et restent dans leur lignée disco-rock et disco-créole. A l'époque, le disco évolue très vite, et ce qui avait été novateur dans les premières années ne l'est plus en 1979. A présent, tout le monde fait du disco. Les arrangements sont devenus plus pointus, les mélodies plus riches et plus accrocheuses que jamais à l'aube des années 1980. Et dans ce domaine, ce sont les USA les grands vainqueurs. Et puis l'Italie commence vraiment à émerger sur le plan international, en proposant des choses nouvelles et des titres accrocheurs. Grâce à Celso Valli, Mauro Malavasi et Jacques Fred Petrus, pour ne citer qu'eux, le disco italien écrase le disco allemand en cette toute fin des 70's.
Concernant Ariane, c'est son titre "Boogie Me" qui est gravé en single. Ce morceau rappelle ce que nous proposait la 'Silver Convention' quelques années plus tôt. Ariane l'interprète en play-back dans la vidéo ci-dessous :


3 commentaires:

  1. Pas très inventif mais j'aime quand même....So disco....

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que musicalement c'est un copié -collé de Silver Convention ... Je suis tout à fait d'accord : Hormis Moroder et les productions Farian, la disco allemande s'enlise complètement en 77 et ne se renouvelle pas ... Contrairement à l'italie qui effectivement innove ... Comme Moroder a avant tout , des origines italiennes : ceci explique peut être cela ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est peut être dans les gènes qui sait ?

      Supprimer