lundi 11 avril 2016

SPECIAL ABBA INSTRUMENTAL : Dancing Queen - Franck Pourcel (1978)



Sans aucun doute, 1976 est une grande année pour ABBA. C'est peut-être même leur meilleure année.
En mars, ils sortent "Fernando", un single qui n'est gravé sur aucun album. Ce titre se classe 1er dans les charts de nombreux pays, et le single s'écoule à plusieurs millions d'exemplaires.
Puis durant l'été 1976, le quatuor publie un nouveau simple : "Dancing Queen", qui annonce la sortie prochaine de l'album "Arrival". Sur la pochette, le nom d'ABBA apparaît pour la première fois avec l'une des lettres 'B' inversées. Benny est ainsi tourné vers Anni-Frid, et Björn vers Agnetha.
Mais revenons-en au titre à proprement parler. "Dancing Queen", écrit par Benny Andersson/Stig Anderson/Björn Ulvaeus, va faire date dans l'histoire de la musique. Le disco prend forme, et "Dancing Queen" surfe sur cette vague naissante. Toutefois, ce n'est pas un titre disco comme peut l'être un "Spring Affair" de Donna Summer. Dans "Dancing Queen", le disco s'habille de pop, et la rythmique rappelle le "Rock Your Baby" de George McCrae sorti en 1974. Les arrangements sont particulièrement soignés, et les paroles évoquent, d'une façon romantique, le plaisir que l'on peut prendre à danser en discothèque. D'ailleurs, le clip de la chanson est tourné dans l'un de ces temples dédiés à la danse :


Avant la sortie du titre en single, les membres du groupe savent qu'ils tiennent un hit. Le 18 juin 1976, tous les quatre vêtus en costumes traditionnels, ils interprètent "Dancing Queen" en l'honneur du Roi de Suède Carl XVI Gustaf et de sa future épouse Silvia Sommerlath :


Lorsque le disque sort enfin dans le commerce, il rencontre un succès planétaire et se classe n°1 dans de nombreux pays : Australie, Belgique, Canada, Allemagne, Mexique, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Suède, Royaume-Uni...mais aussi aux USA.
La face B du single contient "That's Me", un morceau très disco qui, au niveau des arrangements, reste dans la lignée de "Dancing Queen". Un clip est même spécialement réalisé pour "That's Me" : https://www.youtube.com/watch?v=mP_dk429rbc


En 1978, après avoir rencontré en personne le quatuor, le chef d'orchestre français Franck Pourcel publie son album "Pourcel plays ABBA" : il ne peut omettre d'y inclure sa version instrumentale de ce hit planétaire qu'a été "Dancing Queen". Une version soignée et réussie, fidèle à l'originale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire