mardi 12 avril 2016

SPECIAL ABBA INSTRUMENTAL : Money, Money, Money - Roy Etzel Orchestra (1977 ?)



Peu de temps après la sortie de l'album "Arrival" à l'automne 1976, le titre "Money, Money, Money", écrit par Benny Andersson et Björn Ulvaeus, est choisi pour faire office de nouveau single. On s'en souvient, le premier simple du lp "Arrival", "Dancing Queen", avait été un hit mondial.


"Money, Money, Money", disco-pop, fait moins bien que son prédécesseur, mais tout de même : il se classe à la 1ere place des charts en Australie, Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas, Mexique et Nouvelle-Zélande. Il est 2eme en Irlande, Suisse et Norvège, et 3eme au Royaume-Uni et en Autriche.
Un clip vidéo est réalisé, et le groupe interprète le morceau sur les plateaux TV :


Un troisième et ultime titre sera extrait de l'opus "Arrival" ; il s'agit de "Knowing Me, Knowing You". Là encore, ce morceau atteindra la 1ere place des charts dans plusieurs pays.
Ainsi, on constate que ce sont les chansons les plus disco de l'album "Arrival" qui sont diffusées en singles. Et le public du monde entier plébiscite ces titres. ABBA et la musique disco, un tandem qui marche : le quatuor continuera d'ailleurs dans cette voie durant les quelques années suivantes.
On peut toutefois regretter que la magnifique ballade "My Love, My Life", gravée sur le lp "Arrival", n'ait pas bénéficié d'un pressage en simple... Mais consolons-nous, le groupe l'a interprétée à la TV :



Roy Etzel est un musicien et trompettiste allemand. Durant les années 1970, il publie plusieurs albums sur lesquels il reprend, en version instrumentale, les succès du moment. Ces lp portent tous le nom de "Hit-Discothek". C'est sur le volume 6 qu'est gravée cette version instrumentale de "Money, Money, Money", fidèle à l'originale. En revanche, l'année de sortie du lp n'est pas indiquée, mais il est probable qu'il ait été diffusé en 1977, si l'on se réfère aux autres titres qu'il contient : "Sunny" de 'Boney M', "Silver Bird" de Tina Rainford, "Telegram" de la 'Silver Convention'...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire