dimanche 17 avril 2016

SPECIAL ABBA INSTRUMENTAL : The Winner Takes It All - Caravelli and His Orchestra (1980)



1980 : changement de décennie, le disco s'essouffle. Quel avenir pour ABBA, qui a sauté les pieds joints dans le disco en 1979 ?
Le groupe publie en novembre 1980 "Super Trouper", son nouvel opus. Benny Andersson et Björn Ulvaeus sont à nouveau aux commandes puisqu'ils écrivent, arrangent et produisent les 10 titres de ce nouvel album.
Le succès reste vif, mais on note un léger déclin. Le lp se classe à la 1ere place des charts dans quelques pays, parmi lesquels le Royaume-Uni et la Suède. Il est 3eme en Autriche, 4eme en France, 5eme en Australie.


La ballade up-tempo "The Winner Takes It All" fait office de premier single. Elle sort en juillet 1980 et annonce l'album "Super Trouper" qui arrivera plusieurs mois plus tard. Les paroles de cette ballade reflètent le divorce entre Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus qui a eu lieu en 1979. Pourtant, le tempo est entraînant. Ce n'est pas un morceau disco au sens propre du terme, mais la marque du disco est bien présente. C'est peut-être la transition idéale, qui permet de glisser progressivement vers des sonorités plus pop, plus synthétiques, sans pour autant tourner complètement le dos au disco. La performance vocale d'Agnetha sur ce titre est époustouflante et chargée d'émotion.
Mais qu'en est-il du succès rencontré par "The Winner Takes It All" ? Le single est diffusé tout autour du globe et se classe à la 1ere place des charts dans plusieurs pays, comme en Belgique et au Royaume-Uni. Il est 2eme en Suède et en Finlande, 3eme en Autriche, Norvège et Suisse.


Lorsque sort l'album "Super Trouper" à la fin de l'année 1980, le titre éponyme est extrait en single et rencontre à son tour un grand succès. En revanche, les singles "On And On And On", "Happy New Year" et le superbe disco-électro-pop "Lay All Your Love On Me" ne seront réalisés que dans un nombre limité de pays, d'où un succès plus confidentiel. Pourtant, si l'on écoute attentivement l'album "Super Trouper", on ne peut qu'être agréablement surpris par l'intégralité de son contenu. La chanson disco-pop "Me And I" et la ballade "Our Last Summer" sont des merveilles qui malheureusement n'ont pas été exploitées en singles. Toutefois, le groupe a quand même interprété "Me And I" en live :



En 1980, le chef d'orchestre Caravelli s'intéresse beaucoup à ABBA. Outre l'album de reprises instrumentales "Caravelli plays ABBA", il publie le lp "Il Jouait Du Piano Debout", qui reprend les succès du moment et qui contient cette belle version de "The Winner Takes It All".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire